Comment utiliser Google Search Console ?

Comment utiliser Google Search Console ?

Google Search Console, ou Search Console, est un ensemble d’outils permettant aux Webmasters d’inspecter leurs sites, de suivre leurs performances et comportement dans le moteur de recherche de Google. Il permet d’anticiper certains problèmes et d’optimiser le référencement.

Anciennement appelé Google Webmaster Tools, Google Search Console est une vraie boîte à outils. Avec, vous pouvez indexer, soumettre votre site web à Google, analyser ses performances de recherche (par requêtes, pages, pays, etc.), inspecter vos URL, soumettre différents sitemaps, etc.

Comment utiliser Google Search Console ?

Dans cet article, découvrez comment utiliser Google Search Console. Toutes ses fonctionnalités ne vont pas être détaillées mais seulement celles dont je suppose que vous utiliserez le plus, et que vous serez amené(e) à consulter plus souvent.

Vue d’ensemble

La vue d’ensemble est comme un aperçu bref des fonctionnalités importantes de Google Search Console. Vous y trouverez les données de performances, de la couverture, de l’expérience utilisateur (ergonomie mobile, etc.) et différentes améliorations vous suggérées.

Vue d'ensemble dans Search Console

C’est probablement l’un des onglets que vous consulterez le moins dans Google Search Console. Pour rappel, avant toute utilisation, vous devez avoir soumis votre site à Google, toujours par le biais de l’outil Search Console. Le moteur de recherche Bing aussi le permet, à travers son outil Bing Webmaster Tools.

Performances

Cet onglet de Google Search Console vous affichera tout un tas d’informations, toutes importantes. Vous y trouverez le nombre d’impressions et de clics reçus depuis le moteur de recherche Google, la position moyenne de votre site dans les résultats de recherche, etc.

Analyse des performances

Vous pourrez trier et afficher les données selon la date. Plusieurs types de dates sont proposés, la plus récente, 7 et 28 derniers jours, 3 derniers mois, etc. Le choix d’une date personnalisée est aussi possible. C’est-à-dire une date de votre choix dont vous souhaitez afficher les données.

Au-dessus de la page, dans les performances, cliquez sur la partie indiquant la date. Sélectionnez une des dates proposées, ou définissez-en une, et allez au coin supérieur droit de votre page pour appliquer les paramètres.

Afficher les performances par date

Les données vous seront affichées selon la date choisie. Plus bas, sur la même page, vous pouvez voir les éléments suivants : REQUETE, PAGE, PAYS, APPAREILS, APPARENCE DANS LES RESULTATS DE RECHERCHE et DATES. Pour chacun de ces éléments, sont associés des clics et impressions.

Analyse des requêtes dans Google Search Console

Les requêtes sont des mots saisis dans Google par les utilisateurs. Les impressions d’une requête représentent le nombre de fois qu’elle a été recherchée par des utilisateurs, dans Google, et qu’une page de votre site leur a été affichée parmi les résultats. Ça s’arrête là.

Les clics d’une requête représentent le nombre de fois que cette requête a été recherchée dans Google, qu’une page de votre site a été affichée parmi les résultats et que les utilisateurs ont cliqué pour visiter votre site. La différence entre impression et clic est donc assez grande.

L’idée reste la même pour d’autres éléments dont les pages, pays, appareils, etc. Cela vous donnera une idée sur les impressions VS les clics que vous recevez depuis un certain pays, un certain type d’appareils (Mobiles, Ordinateurs, Tablettes), etc.

Analyse avancée de performances

Ceci est un point que je fais figurer dans l’article pour vous aider à mieux utiliser Google Search Console en comprenant certains détails d’analyse des performances. Ici nous allons combiner plusieurs éléments de tri.

Disons que pour une page X de votre site, vous souhaitez connaître le nombre d’utilisateurs d’un pays Y que vous avez attiré depuis les recherches Google. Cliquez sur « Pages » et défilez pour sélectionner la page de votre choix. Cliquez sur la page concernée.

Revenez en dessous et cliquez de nouveau sur « Pays », défilez pour sélectionner un pays parmi ceux qui vous seront affichés. Vous allez voir depuis quel pays la page en question attire le plus d’utilisateurs. Vous pouvez faire plus.

Pour aller plus loin, cliquez sur un page de votre choix et allez en dessous pour consulter les requêtes les plus recherchées, dans Google, depuis ce pays et à travers lesquelles votre site attire des visites. Vous pouvez aussi le faire en ajoutant les variables de tri depuis le dessus de la page :

Utiliser Google Search Console

Vous pouvez utiliser Google Search Console pour analyser les performances de votre site web en combinant autant d’éléments (variables) que nécessaire.

Inspection de l’URL

Voici un autre des outils auxquels vous ferez souvent recours s’agissant d’utiliser Google Search Console. Il permet d’analyser un ou plusieurs de vos liens et de voir leurs statuts dans l’index du moteur de recherche.

Vous saurez donc si votre page a bien été indexée par le moteur de recherche ou non, avec possibilité de demander son indexation, et si elle respecte certains critères recommandés par le robot d’exploration. Vous n’avez qu’à entrer votre URL pour voir tous les détails :

Inspection d'un URL dans Search Console

La capture ci-dessus montre les résultats d’inspection d’une URL bien indexée et qui ne présente aucune erreur d’exploration. Si vous constatez que votre URL n’a pas été indexée, alors vous pourrez la tester en direct et/ou demander son indexation :

Inspection d'une URL non indexée

La capture ci-dessus présente une URL non indexée par le moteur de recherche. Vous pouvez utiliser Google Search Console pour demander l’indexation d’un page non indexée. Le quota par jour est limité à environs 10 URL.

Vous pouvez même redemander l’indexation d’une URL déjà indexée, si vous y avez apporté d’importantes modifications. Comme vous le savez, les robots de Google s’occupent de parcourir différents site, dont le vôtre, afin de récupérer des modifications et nouveaux éléments.

En demandant l’indexation d’une URL déjà indexée, vous forcerez les crawleurs de Google à aller parcourir votre page et récupérer les récentes modifications. Cela pourrait accélérer l’affichage des modifications dans les résultats de recherche (SERP).

Couverture

Dans cette partie, vous trouverez les erreurs d’URL et le rapport complet du robot d’exploration de Google. Vous y trouverez les URL explorées et indexées, actuellement non indexées, les URL exclues, celles détectées mais non indexées, etc.

Couverture du site dans Search Console

C’est un outil qui vous permettra d’avoir une idée sur l’exploration et l’indexation de différentes URL de votre site. Ici, certains éléments pourraient vous induire en erreur. En fait, tout n’est pas à prendre en compte. Les robots de Google ont tendance à tout analyser, et donc tout ce qui sera signalé comme erreur ne le sera pas forcement.

Sitemaps

Plus vous aurez l’habitude d’utiliser Google Search Console, plus vous comprendrez l’importance de l’outil de soumission de fichiers sitemap. Un sitemap est un fichier, généralement au format XML, indiquant aux moteurs de recherche toutes les URL à connaître.

Soumettre des fichiers sitemap

Il leur indique toutes celles qu’ils devront crawler et indexer. Cependant, avec ou sans sitemap les crawleurs de Google sont capable de parcourir votre site et indexer de nouveaux éléments. Cet article du site décrit comment s’y prendre avec les fichiers sitemap dans Google Search Console.

Suppression

Souhaitez-vous supprimer rapidement un contenu de la recherche Google ? Ceci est l’outil que vous aurez à utiliser pour soumettre une demande de suppression. Vous n’utiliserez cet outil que très rarement. Personnellement je n’y ai jamais fait recours, mais cette possibilité n’est pas exclue à l’avenir.

Signaux Web essentiels

Cet outil vous affichera les détails relatifs à la vitesse de chargement de certaines de vos pages. Les données seront affichées selon les appareils, Mobile et Ordinateur. Vous y trouverez les URL de votre site jugée lentes, rapides et celles à améliorer.

Encore une fois, tout n’est pas à prendre en compte. Ne vous prenez pas trop la tête si vous remarquez avoir un nombre important d’URL indiquées « Lentes ». Google et ses robots ont une obsession de la rapidité et sont drôlement exigeants.

Ils voudraient (on dirait) que toutes les pages du web se chargent dans 10 millisecondes (0.001 seconde). N’y prêtez pas trop attention, surtout si vous même n’avez pas l’impression que votre site web se charge lentement. Veillez à rendre votre site rapide tout de même.

Ergonomie mobile

Dans Ergonomie mobile, vous seront présentées les erreurs d’affichage sur les appareils mobiles, rencontrées par le robot d’exploration pour smartphone de Google. Il s’agit le plus souvent de problèmes de lisibilité de texte et de rapprochement d’éléments cliquables.

Ergonomie mobile

L’avantage d’utiliser Google Search Console est que vous serez notifié par email, chaque fois qu’un problème d’ergonomie mobile sera détecté sur votre site. Pour tout problème de cette nature, vous aurez la possibilité de demander une validation après avoir appliqué des corrections.

Sécurité et actions manuelles

Si Google a repéré un problème de sécurité sur votre site, piratage par exemple, c’est là qu’il sera signalé. Vous vous demandez probablement ce que veut dire une « Action manuelle ». Généralement, les actions manuelles concernent des tentatives de manipulation de l’index de recherche de Google.

Sécurité et actions manuelles

Certains Webmasters ont recours à des techniques frauduleuses afin de faire figurer leurs pages parmi les premiers résultats de recherche. Evitez d’essayer de tromper le moteur de recherche de Google. De telles manipulations, Google finit par s’en rendre compte et vous finirez par descendre de ses résultats, voire y être banni.

Comme Google le dit, « la majeure partie de ces problèmes entraînent la rétrogradation ou la suppression des pages et des sites dans les résultats de recherche sans aucune indication visuelle pour l’internaute ».

En plus, aucun email ne vous sera envoyé dans un tel cas. Vous pourrez alors utiliser Google Search Console pour savoir si, pour une action quelconque, Google a blacklisté votre site web. Vous en serez informé(e) dans le rapport sur les actions manuelles et dans le centre de messagerie de la Search Console.

Liens

Cet onglet de Google Search Console permet de consulter la liste de liens internes de votre site et celle de liens externes. Les liens internes sont ceux étant sur certaines de vos pages et pointant sur d’autres pages de votre site même.

Les liens externes sont ceux étant sur d’autres sites, et pointant vers le vôtre. Ce sont des liens externes à votre propriété, renvoyant vers votre propriété. Ils sont associés à leurs sites d’origine ainsi que leurs textes d’ancrage. Le texte d’ancrage est le mot, ou la phrase visible du lien.

Avec la gestion de liens, vous pourrez utiliser Google Search Console pour distinguer les sites susceptibles de vous donner du bon trafic de ceux considérés comme spammeurs. Si votre lien apparaît sur des sites mal réputés auprès de Google, cela pourrait nuire à votre SEO.

Vous pourrez désavouer les liens suspects ainsi que leurs domaines pour qu’ils soient ignorés par Google.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Un avis ? Laissez un commentaire.x